Actoffice
Le Diagnostic

Cette première étape est indispensable pour faire un point complet sur les forces et faiblesses de votre bien immobilier commercial (terrains commerciaux, murs commerciaux,...), et ce d'un point de vue externe, notamment de celui de l'acquéreur éventuel. C'est un constat de départ mettant en exergue les points critiques de votre bien immobilier commercial (terrains commerciaux, murs commerciaux,...), à améliorer et les points forts à valoriser dans l'optique de la vente.

Le diagnostic mettra aussi en lumière la nécessité de préparer soigneusement l'entreprise plusieurs mois, voire des années avant la vente du bien.

1. Diagnostic stratégique


Questions inévitables de l'acquéreur: dans quel type de marché évolue le bien immobilier (rythme de croissance, intensité concurrentielle,...)? Quelle est sa stratégie pour exploiter ce marché (différenciation ou domination par les coûts...)? Que vais-je pouvoir en faire (la développer ou l'optimiser, quels sont ses potentiels...)?
Le diagnostic stratégique anticipe les questions fondamentales de tout  acquéreur en immobilier commercial quelque soit le bien (terrains commerciaux, murs commerciaux,...). Il aide le vendeur à positionner, voire repositionner, son bien immobilier commercial (terrains commerciaux, murs commerciaux,...), par rapport aux profils des acquéreurs qu'il aura préalablement définis avec notre assistance.

2. Diagnostic économique et financier


Une fois le diagnostic stratégique établi, il faut d'une part, démontrer la viabilité voire l'attractivité économique du bien immobilier commercial (terrains commerciaux, murs commerciaux,...) et, d'autre part, analyser sa capacité financière par rapport à ses besoins de développement et sa pérennité.
Le diagnostic économique et financier permettra également de déterminer l'enveloppe nécessaire pour le rachat et pour le financement d'un plan d'entretien.

3. Diagnostic juridique et légal


Il s'agit de vérifier que juridiquement rien ne fasse obstacle à la future vente du bien immobilier commercial (terrains commerciaux, murs commerciaux,...), du point de vue interne (pacte d'actionnaires, clause d'agrément,...) ou externe (contrat de licence lié par intuitu-personae,...). Il faut également identifier les actions légales potentielles ou avérées à l'encontre du propriétaire, y compris les risques environnementaux et sociaux.

Nos Certification
Rejoignez nous
sur
Faites-vous rappeler